Pour se mettre en action, on essaye tous d’agir en fonction de nos valeurs, qui nous sommes vraiment. Donc au fond, nos paroles et actions sont le reflet de ce que nous pensons. C’est ce qui nous anime quand nous sommes au plus proche de nous-mêmes.

Mais, y arrive-t-on vraiment ?

Action : "Osons questionner nos certitudes." - Socrate -

Le sens de la question

« Quelle est la question derrière la question ? »

Socrate

Pour entrer en action, il est parfois difficile de se rendre vraiment compte que nous agissons contre des croyances limitantes, nos idées reçues. Nous passons du temps à combattre des illusions. Nous vivons dans la peur de ce que nous ne connaissons pas.

Je ne sais pas si tu t’en es rendu(e) compte, mais nous cherchons des réponses pour absolument tout et n’importe quoi. Peut-être pour nous rassurer ?

« Osons questionner nos certitudes. »

Socrate

Mais en fait, nous oublions parfois le sens réel de la question ou du problème de départ. De ce fait, bien souvent, nous nageons contre vents et marrées alors que nous ne répondons pas vraiment à la question de départ.

Le premier conseil est, je pense, d’être attentif afin de ne pas confondre la fin et les moyens. Ne pas perdre tant d’énergie à essayer de résoudre un problème qui n’est pas le bon. « Un problème bien posé est quasiment résolu. »

La perception de la réalité

Une confusion que nous pouvons faire : il nous arrive d’amalgamer ce qui dépend réellement de nous et ce qui n’en dépend pas.

En d’autres termes, nous confondons la réalité extérieure (chacun a sa propre réalité) avec l’opinion que nous nous en faisons.

C’est TOI et uniquement TOI qui décide de comment tu perçois chaque situation. Et toute la nuance est là ! Au départ, tout événement est neutre.

« Ce n’est pas l’événement qui se produit qui va provoquer en vous l’émotion positive ou négative, c’est bien l’interprétation que vous en faites. »

Franck Nicolas

Voici une citation qui résume très bien cette partie :

« Une insulte ne devient une insulte que si je la prends comme telle. »

Flora Bernard

Le pourquoi je fais cette action

Chaque action nécessite une décision, aussi infime soit-elle. Tu ne t’en rends pas compte à chaque fois, mais tu prends quelques dizaines de milliers de décisions par jour. En revanche, certains te demandent une grande réflexion.
Et bien, si tu connais ta ligne directrice et ton but, tu sauras prendre chaque décision.

La différence est bien là : c’est en fonction de tes objectifs que tu vas prendre chaque grosse décision. Si tu es sûr(e) de ton but, alors chaque décision – aussi importante ou difficile soit-elle – sera forcément la bonne. 🙂

Alors, poses-toi bien cette question : POURQUOI ? POURQUOI EST-CE QUE JE FAIS CECI OU CELA ?

Pour conclure, je dirais qu’il faut trouver ton but et tu auras une cohérence entre ce que tu penses, ce que tu dis et ce que tu fais.


Aurélie
Aurélie

Passionnée par le développement personnel, j'ai envie de partager - avec les personnes qui ont envie - les outils que j'utilise pour devenir la meilleure version de moi-même ツ

Leave a Reply

Your email address will not be published.

5 × 3 =